En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Technologie et Biologie (TB)

Les débouchés

Par BERTRAND GONARD, publié le lundi 5 juillet 2010 21:22 - Mis à jour le dimanche 18 janvier 2015 14:28

Loin de s'inscrire dans un champ professionnel restreint, la CPGE TB débouche sur une très grande diversité de métiers dans des domaines économiques porteurs.

Débouchés à court terme après deux années de CPGE TB.

  1. Ecoles d'ingénieurs dans les domaines des sciences du vivant, des biotechnologies et de l'environnement recrutant sur les concours présentés ici.
  2. Ecoles nationales vétérinaires recrutant sur les concours présentés ici.
  3. Autres écoles d'ingénieurs recrutant sur dossier et entretien : INSA, ESITPA (Rouen), écoles de la FESIA (ESAA, ESAB, ESAL, ESAP, ISARA). Ces écoles forment des ingénieurs dans des secteurs très variés.
  4. Universités : Troisième année de Licence ou IUP (Instituts Universitaires Professionnalisés).

 

Débouchés professionnels.

1. Après une école d'ingénieur :

Les jeunes diplômés peuvent exercer les fonctions d'ingénieur (de production, de recherche & développement, de marketing, d'études, qualité, conseil, d'affaires...), de chef de produit, d'animateur de développement, de chercheur, d'enseignant…

Les secteurs professionnels couvrent les activités de service (ingénierie, distribution, restauration, gestion des ressources humaines, assurances, banques...), la nature et les ressources naturelles (production agricole, production de semences, génétique, biotechnologies, protection de l'environnement, aquaculture...), l'industrie agroalimentaire (céréales, viandes, poissons, sucre, produits laitiers, conserves, boissons, boulangerie, fruits et légumes, alimentation animale...), l'industrie chimique et pharmaceutique (additifs alimentaires, colorants, engrais...), les secteurs au service des collectivités (gestion des espaces ruraux et urbains, production et distribution de l'eau, assainissement, aménagement du territoire, administration, organismes internationaux, aide aux pays en voie de développement, enseignement, recherche...).

2. Après une école vétérinaire :

Médecine et chirurgie des animaux, conseil en élevage, conseil en entreprise industrielle (secteurs productions animales, agroalimentaire, santé…), recherche (INRA, CNRS, INSERM, R&D dans l'industrie), fonction publique (enseignement, services vétérinaires intervenant dans la santé, l'hygiène alimentaire et la protection animale, armée).

3. Après un master à l'université :

D'anciens élèves de TB ont été reçus au CAPET ou à l'agrégation. D'autres ont terminé leur thèse et enseignent à l'université…