En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Economique et Commerciale Scientifique

Le Recrutement

Publié le mardi 21 décembre 2010 17:55 - Mis à jour le jeudi 21 janvier 2016 13:05

Le Profil :

Voici quatre exemples de coefficients appliqués à l'écrit des concours :

     Maths     Histoire  Contraction  Dissertation      LV1         LV2  
    HEC 6 + 5 6 3 4 4 2
  EDHEC 8 + 2 5 3 5 5 2
 Audencia 8 5 4 5 5  3  
Toulouse 8 6 3 4 6 3

 

 

 

Le dossier de terminale doit présenter des résultats équilibrés dans toutes ces matières ; il vaut mieux figurer dans le premier quart de sa classe, une faiblesse devant être brillamment compensée.

 Le niveau des Concours est élevé : de l’intérêt pour ces matières, une grande capacité de travail sont nécessaires pour suivre le rythme intensif des deux années de prépa.

L’aptitude à communiquer, l’ouverture d’esprit sont recherchées pour l’épreuve orale d’entretien.

 

 

 Les Modalités :

Les inscriptions se font exclusivement par le biais du site www.admission-postbac.fr

- Veiller à respecter scrupuleusement les dates des diverses étapes ; il est conseillé de ne pas attendre la dernière minute.

- Veiller à fournir un dossier complet, tant au niveau administratif que pédagogique (tous les bulletins scolaires demandés, les notes de français du Bac …).

- Prévoir lors des voeux qu’en pratique on s’inscrit dans le même établissement pour deux ans : c’est lui qui prononce le passage en deuxième année, et la lourdeur des effectifs rend souvent difficile l’admission dans un autre lycée.


A titre d’exemple, en 2009, le Lycée Ozenne a reçu 954 demandes pour sa classe préparatoire ECS dont l'effectif maximum s'élève à 48 ; 772 ont été classées ; le premier classé présent à la rentrée était 14ème, et le dernier 242ème.

 

Le Choix du lycée :

Toutes les classes préparatoires offrent à leurs étudiants la même formation, le même encadrement, donc les mêmes chances de réussite.

Les classes préparatoires sélectionnant elles-mêmes leurs étudiants, ce sont en général des classes homogènes. Par conséquent la "meilleure" classe prépa n’est pas celle qui a les meilleurs taux de réussite ; c’est plutôt celle dans laquelle on sera un étudiant "moyen", dans laquelle on pourra donc progresser.

Il faut noter que le passage de première en deuxième année est plus difficile dans les classes où le niveau élevé rend la concurrence plus rude.